Outre la rente foncière, ils doivent sacquitter aussi dune rente seigneuriale sils demeurent sous la juridiction de la seigneurie ecclésiastique de Buzay.
La salle des hôtes shabillait de boiseries sculptées, de tapisseries et dindiennes.
Ils ne demeuraient pas à lannée mais des appartements leur avaient été réservés.Louis de Bourbon Condé se troie a vicenza voit proposer labbaye de Buzay en 1733.Surnommé "Dieudonné le futur roi était donc plus que désiré.LAbbaye tenait une place prépondérante dans lOuest du royaume et son Prieur fut souvent le Vicaire Général de lOrdre pour la province du Poitou.Louverture du chenal de Buzay en 1713 achevait de mettre en place le dispositif dutilisation de ce pactole.Cest à ce moment précis que le vent de la stricte observance, venu de la Trappe, souffla sans effet sur lAbbaye.Il nest pas entaché de lesprit «mauvais garçon» de son parrain, mais on reconnaît en lui cependant, limpudence et lhumour de Retz.Lacte officiel de consécration dit «Vœu de Louis xiii» fut publié solennellement le ous le titre : Déclaration du Roy qui prend la Bienheureuse Vierge pour protectrice de ses Estats.
Il est varié, extensif et commercial.
Tant de grâces si évidentes font que pour nen différer pas la reconnaissance, sans attendre la paix, qui nous viendra de la même main dont nous les avons reçues, et que nous désirons avec ardeur pour en faire sentir les fruits aux peuples qui nous.
Sur un ensemble de pâturages de plusieurs dizaines dhectares, les troupeaux de chevaux semparent de lhorizon et témoignent de lune des premières réussites économiques.
Le lieu des «Rivières» pourtant très proche de labbaye relevait par exemple du seigneur de Jasson et Malnoë.
En 1780, Buzay accusait 150 000 livres de revenus.
Le cahier des doléances de la paroisse de Rouans, rédigé en 1789 latteste avec évidence : «.Les bibelots et les objets dart encombraient les pièces.Cest une monnaie forte quand le circuit des échanges est refermé.Son tempérament chicanier et sa gestion pillarde ont poussé la communauté dans la tourmente et la détresse.Ils étaient responsables du seul enclos monastique et se voyaient écartés de la gestion de leur monastère.1660 9 juin Louis XIV épouse Marie-Thérèse Le roi de France Louis XIV et l'infante d'Autriche Marie-Thérèse, tous deux âgés de 21 ans, se marient à Saint-Jean-de-Luz (Aquitaine).Ce sont des succursales de lAbbaye, habitées par des convers encadrés de quelques moines.Le commerce des commendes A lenvi, lhistoriographie rend les abbés commendataires responsables de lamenuisement de la spiritualité dans la communauté.Bernard nomme son frère Nivard, premier abbé et le place, avec ses moines, sous la protection dErmengarde et de son fils.




[L_RANDNUM-10-999]